1/ Exercice de respiration abdominale

Face à de nombreuses émotions, privilégiez la respiration abdominale qui doit se faire dans la journée. Pratiquer la respiration abdominale en gonflant la partie supérieure des poumons (étranglée par la cage thoracique) permet de développer la respiration. Grâce à la respiration abdominale, vous pourrez augmenter l’amplitude respiratoire (plus de 70% d’air contre 30% pour la respiration thoracique). Il vient naturellement chez les bébés et est préféré par de nombreux chanteurs d’opéra. Exercice régulier. Que vous soyez debout, allongé ou assis, mettez vos mains sur votre ventre et sentez le va-et-vient de la respiration. Gonflez votre ventre comme un ballon, puis inspirez pendant 3 secondes. Ensuite, laissez votre ventre se dégonfler jusqu’à ce qu’il soit vide tout en bloquant l’air pendant 3 secondes, puis expirez lentement par la bouche pendant 6 secondes. Cet exercice aide à trouver le bon rythme respiratoire. Vous pouvez le faire 4 à 5 fois par jour pendant 3 à 4 minutes et vous en ressentirez les bienfaits pour votre santé et votre bien-être.

2/ Bon exercice de respiration

La respiration est le processus d’absorption d’oxygène et de libération de dioxyde de carbone. Inspirez par le nez et les poils du nez filtrent les impuretés de l’air, empêchant ainsi l’absorption des particules indésirables. L’air se réchauffe au passage par le nez et libère progressivement son agressivité. Réduisant ainsi le risque de bronchospasme, un facteur qui gêne la respiration. Expirez par la bouche pour expulser l’air vicié afin de vider vos poumons. L’expiration doit se faire lentement.

A lire  Qu'est-ce que la méditation et pourquoi devriez-vous commencer à la pratiquer ?

3/ Une bonne posture

Vous devez être en forme pour réussir vos exercices de respiration. Lorsque vous vous sentez tendu, votre corps vous signale : serrez la mâchoire, levez les épaules, froncez les sourcils, serrez les mains… Répétez les exercices de respiration supérieure. La position de roulement de la poitrine comprend la restriction de la ventilation pulmonaire et la fermeture de la cavité thoracique. Évitez donc d’utiliser trop de force pour éviter de restreindre votre respiration. Tenez-vous droit, tenez-vous droit et grandissez-vous.

4/ Imposition de règles

Une bonne respiration lors d’une activité physique vigoureuse ou d’intensité modérée demande de la discipline : randonnée, footing, marche rapide, excursion… A des fréquences cardiaques élevées, l’oxygène utile au fonctionnement musculaire est suffisant. Pour ce faire, commencez à vous entraîner très lentement et progressivement, et assurez-vous qu’aucun changement n’est observé lorsque vous démarrez votre système cardiovasculaire et l’intensité de l’exercice. Vous devez être capable de parler sans haleter.

5/ Boire suffisamment d’eau

Boire, danser et chanter font partie intégrante de la routine quotidienne des stars car ces gestes positifs aident à mieux respirer. C’est aussi une excellente méthode pour maintenir un corps sain et propre. Les poumons sont constamment humidifiés, afin qu’ils puissent absorber de l’oxygène et éliminer le dioxyde de carbone. Buvez suffisamment de liquide pour compenser la perte d’eau quotidienne (2 litres d’eau par jour par la sueur, la respiration, les selles et l’urine). …). N’attendez pas d’avoir soif pour boire afin d’éviter la déshydratation.

A lire  Le guide complet des meilleures techniques de méditation de Christophe André pour la pleine conscience