1/ Exercice de respiration abdominale

  • Optez pour une respiration abdominale qui doit se faire au cours de la journée, face à de nombreuses émotions. Pratiquer la respiration abdominale en gonflant la partie supérieure des poumons (étranglée par la cage thoracique) permet de développer le souffle. Grâce à la respiration abdominale, vous pourrez accroître votre amplitude respiratoire (plus de 70% d’air contre 30% en respiration thoracique). Elle est naturelle chez les bébés et privilégiée par de nombreux chanteurs d’opéra.
  •  Exercez-vous régulièrement. Que vous soyez debout, allongé ou assis, placez vos mains sur le ventre pour sentir le va-et-vient respiratoire. Gonflez votre ventre comme un ballon et inspirez-vous pendant 3 secondes. Ensuite, laissez votre ventre dégonfler jusqu’à se creuser tout en bloquant l’air en 3 secondes, puis expirez lentement par la bouche pendant 6 secondes. Cet exercice aide à trouver le bon rythme de respiration. Vous pourrez le faire 4 à 5 fois par jour, à raison de 3 à 4 minutes et vous sentirez l'avantage sur votre santé et bien être.

2/ Bon exercice de respiration

La respiration est un processus d’absorbation d’oxygène et de rejet de dioxyde de carbone. En inspirant par le nez, les poils du nez filtreront les impuretés de l’air et empêchent l’absorption des mauvaises particules. L’air se réchauffe lorsqu’il passe par votre nez et lâche peu à peu son agressivité. Le risque de spasmes bronchiques, qui est un facteur de blocage de la respiration, est ainsi réduit. Expirez par la bouche pour éliminer l’air vicié pour vider vos poumons. L’expiration doit être faite lentement.

3/ Une bonne posture

Vous devez bien maintenir votre corps pour réussir l’exercice de respiration.

Lorsque vous vous sentez sous tension, votre corps envoie des signaux : mâchoires serrées, épaules hautes, sourcils froncés, mains crispées, ... Répétez l’exercice de respiration plus haut.

La position d’enroulement du buste consiste à limiter la ventilation pulmonaire et permet à fermer la cage thoracique. Évitez donc de faire beaucoup d’efforts pour ne pas limiter la respiration. Il suffit de se tenir droit, juste se redresser et s’auto grandir.

4/ Imposition de règles

Des règles s’imposent pour garder un bon souffle lors d’une activité physique intense ou modérée : randonnée, jogging, marche rapide, randonnée… Avec une fréquence cardiaque élevée, l’oxygène utile au fonctionnement des muscles sera suffisant. Pour cela, commencez l’exercice tout doucement et progressivement et assurez-vous pourqu’aucun décalage ne soit constaté lors de la mise en route du système cardio-vasculaire et l’intensité de l’effort. Vous devez être capable de parler sans manquer d’air.

5/ Boire suffisamment d’eau

Bouger, boire et chanter constamment font partie des rituels quotidiens des stars car ces bonnes gestes permettent de mieux respirer. C’est également une excellente manière d’avoir une bonne hygiène. Les poumons doivent être humidifiés en permanence pour qu’ils puissent absorber l’oxygène et rejeter le dioxyde de carbone. Il faut boire suffisamment pour compenser la perte d’eau journalière (2 litres d’eau par la transpiration, la respiration, les selles, les urines…). N’attendez pas d’avoir soif pour boire pour éviter la déshydratation.